Home Actu Tu connais le photobombing? Aux US, ça cartonne!

Le photobombing à la base, c’est simplement se glisser dans le champ de la photo d’une autre personne…pour la gâcher!

Dans la vraie vie, ça peut donner ça!

canard-photobomb-cyclisme

Mais les stars du sport US se sont approprié le concept et l’ont adapté à leur univers: pendant qu’un coéquipier se fait interviewé, le « photobomber »  apparait et fait un truc délirant.

Les Miami Heat sont double-champions en titre de la NBA, mais ils sont aussi officieusement les champions incontestés du Photobombing, avec Chris Bosh & Lebron James en tête de file:

lebron-james-photobombing-miami-heat-nba-basket-chris-bosh-2 lebron-james-photobombing-miami-heat-nba-basket-chris-bosh lebron-james-photobombing-miami-heat-nba-basket lebron-james-photobombing-miami-heat-nba-basket-2

Chris Bosh est de loin le plus actif dans le domaine, mais du coup il devient lui-même la cible de ses coéquipiers

photobombing-miami-heat-nba-basket-bosh-norris-cole

Les Heat ont vraiment lancé les hostilités, mais, juge par toi-même, les joueurs des autres ligues sont prêts à relever le challenge, et emmener la compétition bien bien plus loin! (clique pour voir)

bearcats-photobombing-baseball-drole

Tu as des exemples de photobombing bien plus marrants? n’hésite pas à nous lâcher l’info dans les commentaires.

Tu connais le photobombing? Aux US, ça cartonne!
Notez cet article

Auteur
Passionné de basket depuis que j'ai 12 ans, je rêve de pouvoir y jouer tous les jours. A présent passionné par Sportroops (dont je suis CEO et co-fondateur) j'essaye d'élargir mes horizons sportifs tout en réduisant les distances et les barrières entre les sportifs eux-mêmes. Vaste chantier! Sinon, je cours 2 à 3x / semaine pendant 1 heure: pour ceux qui veulent me rejoindre, vous savez où m'envoyer une invite!
Articles similaires
1 réponse de cet article

Laisser un commentaire

Articles récents

0 12067

A quelques heures du 4ème match des finales NBA 2017, Lebron James s'apprête à...

Coachs Sportifs

Nous vous l'annoncions plus...